Dana André-Didier (1950)

S’il n’est pas le premier médecin à avoir été attiré par l’art du collage, il est sûrement l’un des plus doués, qui a pu combiner sa vie de professionnel de la santé à celle d’une carrière artistique. Celle-ci commence en 1987 dès ses premières expositions. Son art du collage, plus souvent figuratif qu’abstrait, se décline par une pratique de l’impressionnisme en papier déchiré avec une rare maîtrise tout autant de la composition que de tout ce qu’elle engendre de savoir.




Autoportrait – collage :  © André Didier Dana

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 17 =


error: Content is protected !!