Une œuvre de Jean Louët au musée Artcolle.

Exposée depuis de nombreuses années à la mairie, la maquette créée par Jean Louët représentant l’ancienne mairie, devenue le musée Artcolle, est à présent visible au musée éponyme. Quoi de plus naturel que d’exposer au musée de l’art du collage une œuvre essentiellement composée de carton et de colle, et de beaucoup d’astuces de cet artiste plémétais, autrefois charpentier. D’ailleurs, si l’art du collage a pour définition créative le détournement et le recyclage, la maquette de l’ancienne mairie n’en manque pas. Réalisée en 2008, soit cinquante années après que Jean eut épousé Alice dans cette même mairie, elle a nécessité, outre la colle et le carton contreplaqué, du bois et du verre, mais aussi des nouilles, afin d’imiter parfaitement l’arrondie des gouttières. À cela, il faut ajouter des centaines d’heures de travail réparties sur plusieurs mois. De la couleur des pierres jusqu’à celles des joints, aucun détail ne manque, pas même dans le panneau d’information une convocation au conseil municipal du 14 mai 1967 à 8h du matin !  Si, comme l’écrivait André Malraux « Le musée est un des lieux qui donnent la plus haute idée de l’homme », la maquette de Jean Louët ne donne pas seulement à voir le patrimoine en réduction, il l’agrandit ‘de sa propre vision.

Légende photo : Jean Louët et Sylvia Netcheva

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


error: Content is protected !!